L’état d’esprit de l’homme Maghrébin viril

INTRODUCTION

La dévirilisation de la société qui touche depuis une quarantaine d’année l’homme Occidental menace directement sa civilisation et sa survie. Ce phénomène mortifère est en train de toucher de plein fouet les Maghrébins et les conséquences seront identiques si rien n’est fait.

Nous avons donc décidé d’aller à contre-courant de l’ordre établi qui favorise des idéologies prônant la faiblesse des hommes, leur féminisation et leur lâcheté sous couvert de progressisme et de modernité.

Le ton et les mots utilisés par notre rédaction seront plus durs que d’habitude étant donné la gravité du sujet abordé.

 

I- ETHYMOLOGIE DU MOT « VIRIL »

Ce terme vient du latin et sa racine « vir » a donné lieu à trois mots, qui dans leurs essences vont vous faire comprendre l’objet de cet article :

–          Le mot « vir » qui signifie l’homme

–          Le mot « vira » qui signifie le héros, le fort

–          Le mot « virtus » qui signifie la vertu du mâle, autrement dit toute les qualités qui font sa valeur : la bravoure, la force physique, l’intelligence, le talent…

Durant toute l’histoire de l’humanité, les hommes ont donc cherché à être des hommes virils : dans la conquête, l’esprit de compétition, le rapport aux femmes… Toutes ces pensées viriles leur ont permis de réussir individuellement dans la vie et de faire réussir leur communauté. Sachez une chose, toute civilisation se bâtie par des hommes virils et non par des faibles ou des gauchistes ; la réalité nous donne raison tout comme l’histoire !

 

II- LES PRINCIPES QUE CHAQUE HOMME MAGHREBIN DOIT AVOIR POUR REUSSIR ET FAIRE REUSSIR SA COMMUNAUTE

1- « la vie est un combat, il n’y a pas de place pour les faibles » – proverbe Amazigh

Un homme sait et ressent que la vie c’est la guerre. Contrairement aux gauchistes ou aux modernistes il ne se dit pas que l’existence ne comporte ni tensions, ni conflits.

Préparez-vous psychologiquement à cet état de fait car comme le dit Jules César : qui veut la paix, prépare la guerre.

Les hommes sont entre eux des loups ; ils recherchent leurs intérêts et si vous ressemblez à un agneau alors vous ne ferez pas long feu. Vous pouvez trouver cette réalité trop dure, mais c’est comme cela que marche l’humanité depuis toujours.

Si la vie c’est la guerre alors la meilleure façon de réussir est d’être soi-même un guerrier. En effet, un homme qui se lève avant les autres tous les jours et se bat pour défendre et promouvoir ce qu’il est ainsi que pour sa famille, son clan, sa communauté et ses valeurs est un homme sage qui a compris le monde qui l’entoure.

Les plus grands hommes sont ceux qui affrontent les difficultés de la vie sans se plaindre et qui réussissent malgré les circonstances défavorables.

2- « je dois demander à Dieu non pas un poids moins lourds à porter, mais des épaules plus larges » – citation de Saint-Augustin, théologien chrétien Amazigh de l’Antiquité qui est reconnu comme étant le plus grand de tous

La principale différence entre un homme viril et un social-démocrate ou un moderniste féminisé est la façon dont les deux réagissent en cas de coup dur, d’injustice ou d’épreuve.

Le pseudo homme moderne ou dirai-je le faible, la victime, le raté… va remettre la faute sur les autres : « les fachos, les islamophobes, les violences policières, on veut des quotas, on est racisé, on a été colonisé donc on veut des excuses, c’est la faute de la société… ».

L’homme viril tournera son indignation sur lui-même : « si nous avons été colonisé c’est que nous n’étions pas assez forts et unis à une période de l’histoire, si j’ai échoué c’est parce que je n’ai pas assez travaillé, si j’ai perdu c’est parce que je n’ai pas été assez discipliné… je vais rectifier le tir et redoubler d’efforts pour réussir ».

Avant de vouloir changer le monde, l’homme viril cherche d’abord à se changer lui-même.

3-« Mieux vaut être brisé qu’à genou » – Proverbe Amazigh

Ce magnifique proverbe signifie que l’homme Maghrébin Amazigh qui sera capable de refaire de sa nation une puissance mondiale, cherche toujours à préserver pour lui et son peuple sa liberté et donc à ne pas être esclave d’un travail, d’une personne ou d’un système.

Lorsqu’il décide de se mettre au service d’un autre c’est exclusivement de manière consentie et en fixant des limites.

C’est pourquoi l’homme viril privilégiera l’entreprenariat au salariat, la souveraineté à la vassalité,  l’auto-défense au droit de l’hommisme, la défense de la propriété privée au gauchisme, le travail à l’assistanat…

L’homme viril est donc prêt à l’intolérance la plus totale contre ceux qui nient ce qu’il est et qui vont à l’encontre des intérêts de sa communauté.

4- « un esprit sain dans un corps sain » – Proverbe Grec

Comme disait Nietzsche « on a le physique de ses idées » autrement dit il est impératif pour un homme d’assumer ses idées dans la vie de tous les jours et d’être capable de les défendre.

On ne peut pas tenir des propos que l’on ne peut pas assumer dans la vie réelle tout comme on ne peut pas faire de sa communauté, une communauté forte, sans être soi-même solide physiquement et intellectuellement.

Cela passe par l’exercice physique régulier autour des sports de combats et du renforcement musculaire ainsi que par des lectures quotidiennes sur des sujets philosophiques, historiques, religieux…

Ce n’est pas en passant des heures devant sa Playstation ou en étant un geek des réseaux sociaux que vous deviendrai fort et que vous rendrez service à votre communauté.

5- « un homme doit privilégier la pensée aux sentiments » – Proverbe Grec

Nous restons des êtres humains et il est normal d’éprouver des sentiments. Cependant, pour prendre certaines décisions importantes il ne faut pas le faire sous le coup des sentiments car ils sont souvent trompeurs.

Selon les philosophes de la Grèce Antique, l’homme a pour devoir de dominer le réel et les sentiments nous empêchent de comprendre le réel de façon objective ; par conséquent les sentiments nous asservissaient à lui.

La société actuelle, qui combat les hommes virils, fait tout pour que vous privilégiez vos sentiments plutôt que votre raison afin que vous deveniez esclaves de vos pulsions ; autrement dit des moutons, des consommateurs, des soumis au système…

6- « le sage sait qu’il ne sait rien, mais le fou croit tout savoir » – Proverbe Italien

L’homme viril cherche toujours à comprendre le monde qui l’entoure et par conséquent il continue d’apprendre toute sa vie.

Il ne perd pas son temps dans des activités futiles et profite de son temps libre à bon escient.

Les peuples et les civilisations s’écroulent les unes après les autres, lorsque leurs hommes se contentent de ce qu’ils savent déjà, cesse d’évoluer et ne se remettent jamais en question.

Dans le monde de demain, basé sur la technologie, la concurrence sera rude entre les grandes puissances. Le Maghrébin, amoureux de son peuple et voulant faire du Maghreb une grande puissance, se doit d’apprendre et de lire MAIS AUSSI de tester et d’expérimenter en agissant.

7- ne pas rester seul, mais créer des réseaux

Pour faire progresser sa communauté il ne suffit pas de débattre sur Facebook. Il faut créer des réseaux de Maghrébins où chaque homme viril le composant, puisse faire profiter aux autres d’un de ses savoirs.

Développer vos compétences et votre caractère et vous trouverez de véritables amis dans ces réseaux.

8- se marier avec une femme Musulmane Maghrébine de principe et perpétuer son héritage

Contrairement à ce que les gens pensent ceci n’est pas un droit : il faut le mériter.

Vous souhaitez avoir une femme belle : est-ce que vous prenez soin de vous ? Vous souhaitez une femme chaste et pieuse ? Est-ce que vous l’êtes ?

Ne considérez pas la femme comme une condition de votre bonheur ; soyez un homme, un vrai digne de ce nom et vous serez heureux. Ce bonheur sera complété par une femme qui partagera votre vie, vous épaulera et vous offrira une descendance.

Soyez à la hauteur et vous trouverez une femme à la hauteur. Toutes les vraies femmes recherchent au fonds d’elle-même un homme viril, fort, conquérant et qui prendra la place du chef de famille.

Assumez qui vous êtes, ne le faite pas pour une femme mais pour vous-même, le reste suivra.

9- le plus important pour la fin : toujours mettre Dieu au centre de votre vie

Les plus grandes nations se sont bâties sur une spiritualité forte et non sur un athéisme où l’homme serait un Dieu capable de décider lui-même ce qui est bon ou mauvais.

Nous avons un modèle de justice et de virilité dans l’Islam qu’aucune autre foi ne peut donner. Délaisser ce modèle au profit d’un athéisme appelé « laïcité » serait pour notre peuple un suicide. C’est pourtant le projet de beaucoup de Maghrébins aliénés culturellement et qui voient dans la sécularisation, la solution à tous nos problèmes.

N’oubliez pas que les Berbères ont dominé le monde par des Royaumes à deux jambes : l’Islam et la Berbérité !

 

CONCLUSION

Le célèbre peintre Français Eugène Delacroix (1798-1863) a visité le Maghreb au cours du 19e siècle. Fasciné par l’atmosphère qui y régnait il dira : « j’ai rencontré des hommes (les Maghrébins) qui étaient plus hommes que nous ».

Répondre:

Your email address will not be published.

Site Footer