Diego Morissou ou le soft power anti-Maghrébin

Introduction

Depuis plusieurs mois un nouveau Youtubeur a créé le buzz sur Internet avec des micros-trottoirs à destination des jeunes et plus précisément des femmes (car la gente féminine est son cœur de cible).

Son terrain de jeu : la région parisienne où il réside et plus précisément les quartiers suivants : Châtelet-les-Halles, Saint-Lazare et La Défense.

Parmi les thèmes abordés dans ses vidéos, Diego Morissou souhaite clairement traiter des questions philosophiques de premier plan ; en effet, nous pouvons citer comme exemple, les vidéos suivantes :

–          Tu préfères une petite grosse ou une longue fine ?

–          Elles nous disent la couleur de leur string

–          6 mois sans sexe ou 6 mois sans smartphone ?

–          Douceur ou sauvagerie (dans le sexe) : que préfères-tu ?

–          Elles aiment les sucettes et toi ?

1- Qui est « Diego Morissou » ?

Il s’agit d’un nouveau Youtubeur d’origine Congolaise qui depuis un an a pu obtenir près de 500 000 abonnés grâce à ses vidéos. Certaines d’entre elles ont même dépassé le million de vue.

C’est pourquoi notre rédaction qui traite ponctuellement de faits de société, a décidé de réaliser un article sur le sujet, afin d’alerter les Maghrébins sur l’impact considérable que ses vidéos diffamatoires envers notre communauté peuvent avoir comme impact. Car peu importe le thème abordé, Diego Morissou prend le soin à chaque fois de rabaisser de façon plus ou moins directe le peuple Maghrébin. Nous y reviendrons dans cet article.

Concernant le personnage, nous savons qu’il réside en Ile-de-France, dans le Département des Hauts-de-Seine. Ce qui est surprenant en regardant les thèmes honteux qu’il aborde systématiquement dans ses vidéos, c’est que Diego Morissou est en couple avec une femme et qu’il est père de famille. A aucun moment il ne s’est visiblement demandé quel impact pourrait avoir ses vidéos sur sa fille qui est âgée d’une dizaine d’année ; tant que les vidéos peuvent apporter de l’argent, l’honneur et la fierté peuvent attendre.

Aussi inutile de préciser que sa femme est d’origine Européenne, ceci ne nous regarde pas.

Enfin, Diego Morissou est accompagné d’un cameraman et depuis peu de plusieurs gardes du corps chargés d’assurer sa sécurité lors de ses tournages.

 

2- La haine viscérale de Diego Morissou envers les Maghrébins

Que l’on soit bien d’accord : notre média ne reproche en rien à Diego Morissou son racisme envers les Maghrébins ; nous n’y voyons aucun soucis et nous prônons face à ce type de comportement une réaction de maturité et non de victime. Toutefois, il est important de souligner cet aspect afin de comprendre pourquoi le Youtubeur Congolais cible spécifiquement notre communauté.

Un ancien de ses amis l’a, lors d’une discussion privé, en l’enregistrant. On y entend clairement le Youtubeur dire à son interlocuteur «mort aux arabes (…), ces gens-là ne sont pas aimés, personne ne les aime, (…) les rebeux entre eux sont solidaires, les renois vous êtes-vous, je vais appeler toute la communauté noire ». Les enregistrements sont vérifiables sur ce lien : https://www.youtube.com/watch?v=CcTwK9VRiXw.

3- Les vidéos qui font débat

Ce qui a déclenché la polémique c’est la vidéo suivante « que pensez-vous des Maghrébins » (https://www.youtube.com/watch?v=5blG_EBHaAw). On y voit que des réponses insultantes et hostiles de personnes de toutes origines mais particulièrement de femmes dites Maghrébines.

Et ceci n’est pas une première ; dans la majorité des vidéos du Youtubeur Congolais sur les thèmes du type « quelle nationalité est la moins polie, quelle nationalité est la moins attirante… », le nombre femmes Maghrébines interviewées est très important et largement supérieur à la moyenne.

Dans un quartier comme Châtelet-les-Halles à Paris par exemple, tout le monde sait que les personnes d’origines Subsahariennes sont beaucoup plus nombreuses que les Maghrébins. Mais dans ses micros-trottoirs, on y voit l’inverse.

Aussi, les femmes Maghrébines qui répondent à ses questions ont toutes les mêmes réponses : hostiles aux Maghrébins, les dénigrants et déclarant comme par magie préférer les hommes des autres communautés. Certaines allant dire que les Maghrébins sont des sauvages. Il est étrange que pour des interviews aléatoires, toutes les réponses de ces femmes soient quasi identiques, à la virgule près.

Face au nombre de vue important de ses vidéos, la supercherie n’a pas duré longtemps. Plusieurs femmes interviewées ont reconnu ne pas être Maghrébines mais avoir été sollicitées par Diego Morissou pour se faire passer comme telle et dénigrer les Maghrébins.

Pire encore, trois Youtubeuses connues (deux d’origines Subsahariennes et une Maghrébine) ont réalisé une vidéo après avoir rencontré personnellement Diego Morissou et afin de dénoncer ses pratiques (https://www.youtube.com/watch?v=-4HHNjLgciU). La Maghrébine explique que le Youtubeur Congolais lui aurait demandé son origine ; lorsqu’elle lui a répondu être Algérienne Morissou lui a explicitement demandé de critiquer les Marocains en simulant une interview. Son amie Subsaharienne a confirmé la scène et a déclaré que le Youtubeur ne souhaitais pas l’interroger car Noire et préférait questionner son amie Maghrébine (https://www.youtube.com/watch?v=-4HHNjLgciU).

Face aux nombreuses révélations, captures d’écrans et preuves que la plupart des femmes dites Maghrébines étaient en réalité des filles typées mais non Nord-Africaines et surtout complices de Diego Morissou, l’agacement de la communauté Maghrébine de Paris s’est fait ressentir.

4- La lâcheté de Diego Morissou

Une vidéo a fait le buzz : celle de Diego Morissou à Gennevilliers (dans le 92), en famille, face à un Maghrébin souhaitant avoir des explications sur son acharnement contre sa communauté dans son média (https://www.youtube.com/watch?v=KFLCkzHM_WI).

Le Maghrébin qui l’a interpellé étant également en famille, il souhaitait s’isoler avec l’interviewer Congolais pour discuter. Ce dernier n’a pas souhaité répondre favorablement à cette requête.

Pire, il a décidé de courir vers le commissariat de Gennevilliers afin de se protéger dans les locaux des forces de l’ordre. Il est important de préciser que Diego Mourissou a porté plainte à de nombreuses reprises à chaque fois qu’un mécontentement lui est signalé ; néanmoins dans ses vidéos il se montre beaucoup plus combatif et affirme haut et fort qu’il ne craint personne.

Depuis cette affaire, Diego Morissou a engagé des gardes du corps pour le protéger en pensant que cette démarche pourra lui permettre de continuer à insulter la communauté Maghrébine sur sa chaîne.

Depuis qu’il est entouré de ses pseudos garde du corps, il n’hésite pas à s’en servir pour menacer physiquement d’autres Youtubeurs concurrents lorsqu’ils les rencontrent à Paris (https://www.youtube.com/watch?v=aHjJ-mgAnKg).

5- Ce que révèle l’affaire Diego Morissou

Tout d’abord, elle montre le manque total d’organisation et de structuration de la communauté Maghrébine en France et notamment à Paris. Celle-ci n’est pas en mesure de réagir « pacifiquement » face à des personnes ou des organisations qui réalisent un travail quotidien de dénigrement aux répercussions dramatiques sur les jeunes générations ; en effet, on leur apprend sur les réseaux sociaux que le Maghrébin regroupe tous les défauts de la société.

Enfin, cette polémique montre aussi le racisme latent ou plutôt la jalousie que certaines personnes ont envers notre noble et grand peuple et qui par lâcheté ne souhaitent pas l’exprimer directement. Pour arriver à leur fin, ils décident d’utiliser le soft-power, les insinuations ou encore certaines de nos femmes non averties.

Soyez-en sûr, ils n’arriveront jamais à leur fin car nous resterons vigilants. Commencez donc par partager cet article afin d’éveiller les consciences.

Répondre:

Your email address will not be published.

Site Footer