L’importance de la femme dans la société

Une nation est élevée uniquement lorsque la femme est traitée avec respect et dignité. Dès lors que la femme est dévalorisée et où ses droits sont bafoués alors c’est le début du déclin peu importe le peuple.

En effet, la femme représente la moitié de la population en nombre et elle élève l’autre moitié à savoir les hommes ; ce qui revient à dire que la femme représente la nation.

L’homme d’honneur doit donc la placer comme priorité et la protéger comme de la porcelaine précieuse que l’on transporte avec précaution.

La femme de valeur a conscience de la place centrale qu’elle occupe au sein d’un peuple et cette conscience doit l’amener à bien le représenter, à défendre les intérêts de celui-ci ainsi que son avenir en formant les futures générations qui verront en elle l’exemple à suivre.

Cette responsabilité si noble et si grande est lourde à porter mais avec l’appui protecteur et bienveillant des hommes elle devient agréable car le but de cette complémentarité est grandiose : faire émerger une nation forte et d’élite qui laissera un glorieux héritage à ses descendants.

Dans un monde globalisé où les cultures s’effacent de plus en plus et où les rivalités se manifestent entre nation, la femme doit rester vigilante afin de ne pas laisser les adversaires de sa nation l’utiliser ou la rabaisser. L’homme doit également faire ce travail en complémentarité avec les femmes car il en va de l’honneur et de la survie de son peuple.

Au cours de l’histoire on remarque que chaque grande nation, avant d’émerger, a mis en place un modèle de société où la femme avait toute sa place et où sa dignité était fortement respectée. Parmi les plus grandes civilisations que l’humanité a connu, l’empire musulman initié par le Prophète Muhammad (paix sur lui) qui a mis fin aux agissements archaïques du paganisme de l’époque qui considérait la femme comme une chose, qui n’avait droit à aucune autonomie et dont les hommes pouvaient disposer comme bon leur semble. Il a mis en place une société où les femmes jouaient un rôle prépondérant : elles conseillaient les hommes dans les affaires politiques, avait accès à l’enseignement au même titre que les hommes, disposaient d’une totale autonomie financière, pouvaient gérer des commerces…

Pareil pour la Grèce Antique où les femmes Spartiates étaient très respectées car elles avaient pour rôle d’élever les futurs soldats de l’Empire ; elles avaient des droits, un respect et un statut élevé qui était rare durant cette époque. Cette position n’était pas en contradiction avec le statut de l’homme Spartiate qui avait pour rôle d’aller à la guerre, de défendre la nation et de gérer les affaires courantes.

L’ennemi principal de la femme d’aujourd’hui est donc le féminisme actuel, dévié de son sens premier et qui consiste d’une part à mettre en opposition les deux sexes et d’autre part à vouloir faire de la femme un être identique à l’homme. Or pour bâtir une civilisation prospère celle-ci doit se tenir sur ses deux jambes : les hommes et les femmes, différents mais complémentaires.

Répondre:

Your email address will not be published.

Site Footer