Quand l’Empire Romain fut dirigé par des Maghrébins : la dynastie des Sévères

1- L’Empire Romain et le contexte de l’époque

L’Empire Romain est souvent cité en exemple par les identitaires européens comme modèle de grandeur et de réussite de leur civilisation. Néanmoins ces derniers oublient de mentionner un détail important : Rome, dans son apogée fut présente sur les deux rives de la Méditerranée.

En Afrique du Nord, la présence Romaine se limita aux zones côtières et ne pénétrera que très faiblement voir pas du tout les terres du Maghreb. Néanmoins les zones côtières romanisées étaient Berbères et bien que les Empereurs Romains furent au départ Latins, les Berbères prirent le pouvoir à Rome, fondèrent une dynastie d’Empereurs qui régnèrent sur des décennies chose qu’aucun autre peuple sous domination ne réussit à faire avant eux (les Gaulois par exemple ou les Ibères).

Comment cette prouesse a pu être possible de la part de nos ancêtres ?

 

2- Le rôle central de la Légion (l’armée Romaine) et de la virilité dans l’Empire Romain

Rome est connue pour ses légions, autrement dit son armée qui multiplia les conquêtes ; et celle-ci est connue pour sa discipline hors du commun.

De nos jours tout le monde peut faire de la politique et devenir Président de la République à travers les élections mais à Rome il fallait avoir fait son service militaire et avoir servi de longues années dans une légion avant de pouvoir espérer faire de la politique.

Ce qui veut dire qu’à Rome, les hommes de pouvoir étaient des hommes de vécu et donc, plus aptes à gouverner. Ils étaient à même de faire face à des situations complexes car ils avaient été formés sur le champ de bataille ou toute erreur se traduit par la mort ou pire encore par l’humiliation de devenir esclave de ses ennemis.

Sur le champ de bataille, les légionnaires originaires d’Afrique du Nord étaient particulièrement braves et courageux et à une époque où l’armée était le seul ascenseur social, cela a joué à l’avantage des Berbères qui vont pouvoir dominer Rome comme jamais, faisant dire à leur détracteur que leur prise de pouvoir est la revanche de Carthage contre Rome.

 

3- Septime Sévère : le Maghrébin qui changea le cours de l’histoire

Un homme qui naquit dans la région de Tripoli, en Libye actuelle et dénommé Septime Sévère, changea le cours de l’histoire de Rome : il fut le premier Empereur Nord-Africain d’une dynastie qui régnera sur Rome de longues années.

Le Berbère étant sa langue natale, il parlera toujours le Latin avec un fort accent ce qui suscitera de la part de certains des moqueries qui ne l’empêcheront pas de prendre le pouvoir.

En l’an 190 il prendra le commandement de trois légions Romaines situées aux frontières de l’Empire, sur les rives du Danube et ayant pour objet de le protéger des redoutables tribus Germaniques.

A cette époque, l’Empereur Commode (fils du célèbre Marc Aurèle) se fait assassiner par ses proches et une période d’instabilité commence à cause notamment des manigances politiques du Sénat. Les gardes prétoriennes (unité d’élite composée à l’époque de membre exclusivement originaire d’Italie) prennent le pouvoir.

Face à cette situation, Septime Sévère décide de marcher sur Rome avec ses légions, cernent les troupes d’élites prétoriennes et les déciment. Il rentre à Rome en vainqueur en juin 193 cependant l’Empire Romain étant vaste, certaines régions vont refuser de se soumettre à son autorité et notamment celles d’Orient menées par Pescennius Niger.

Septime Sévère ne va pas perdre de temps et part pour l’Orient combattre son rival et ses alliés. Une série de batailles va alors avoir lieu et avec le même résultat : des victoires écrasantes pour l’Empereur Maghrébin !

 

4- L’avenir de Rome se jouera entre deux Nord-Africains

Une dernière menace pèsera sur son pouvoir, celle d’un Général aguerrit, originaire lui aussi d’Afrique du Nord qui dispose d’une légion redoutable de 40 000 hommes stationnés en Angleterre et qui vient de vaincre les armées Écossaises : il s’agit de Clodius Albinus qui réclament sa part de pouvoir face à son compatriote Maghrébin.

Le règlement par la guerre est la seule option possible pour Septime Sévère : elle aura lieu à Lyon.

Elle fut encore une fois une victoire éclatante pour Septime Sévère qui exécutera son rival Claudius, piétinera sa dépouille avec son cheval et enverra sa tête à Rome. 29 Sénateurs ayant soutenu le soulèvement de Claudius seront exécutés par Septime Sévère qui part cette victoire mettra fin à toute rivalité et régnera dans la stabilité sur tout l’Empire.

 

5- La dynastie Berbère qui régnera sur Rome : les Sévères

Septime Sévère instaure un pouvoir héréditaire en associant à son autorité ses deux fils : Caracalla et Géta ainsi que son épouse Julia Domina. Les images et les noms de la famille Impériale s’étalent partout, des monuments à leur effigie sont érigés et les pièces de monnaie représentant l’Empereur Nord-Africain sont frappées.

Septime Sévère n’oubliera pas d’où il vient, sa Libye natale ; il édifiera de magnifiques monuments en Tripolitaine et notamment un Arc de Triomphe à Leptis Magna où il a vu le jour.

Innovation et même mini révolution de cette dynastie Nord-Africaine : les postes de pouvoir ne sont plus attribués par les Sénateurs qu’ils jugent fourbes mais par l’armée qui sous son règne va jouer un rôle prépondérant.

Dirigeant avisé, Septime Sévère va s’entourer principalement de Berbères qu’il va nommer au Sénat et dans les postes stratégiques pour éviter toute trahison.

 

6- Modernisation de l’Empire

Les soldes des légionnaires sont augmentés et l’armée est restructurée.

Un redécoupage des provinces Romaines est effectué et une nouvelle province est créée en Afrique du Nord : la Numidie (sans doute un clin d’œil au Royaume de Numidie qui avait vu le jour des siècles auparavant par l’intermédiaire du roi Syphax, Berbère issu de l’Algérie actuelle).

Il rendît l’âme en 211 à l’âge de 65 ans en étant sur le champ de bataille avec ses deux fils pour sécuriser les frontières de l’Empire en Angleterre actuelle (région de York). Sur son lit de mort il dira cette phrase célèbre à ses proches : « Maintenez la concorde, enrichissez les soldats et moquez-vous du reste ».

Répondre:

Your email address will not be published.

Site Footer