L’homme viril face à la vie et au conflit

Etre un homme responsable, c’est avant tout savoir éviter le conflit lorsque cela est nécessaire.

Les grandes puissances de l’antiquité envoyaient toujours des émissaires pour négocier et éviter la perte de leur force vive. Un homme comme Napoléon Bonaparte, malgré ses succès, n’avaient pas cette mentalité et cela a eu des conséquences que la France subie encore aujourd’hui : en effet, elle est sous peuplée depuis les guerres Napoléoniennes où des millions d’hommes sont tombés.

Elle a laissé des millions d’orphelins et de familles sans revenus ce qui a impacté le développement de tout un pays.

En revanche, une fois tous les moyens pour éviter le conflit de façon digne ont échoué, l’affrontement ne doit pas être évité ; il devient même la seule solution possible pour neutraliser une menace ou se sortir d’une situation complexe.

Comme l’a si bien dit le Président Russe Vladimir Poutine lors d’une entrevue : « j’ai appris il y a 40ans dans les rues de Leningrad (sa ville natale) que lorsque l’affrontement ne peut plus être évité, il faut frapper le premier ».

La virilité que tout homme doit avoir doit nous amener à préférer le combat dans l’honneur plutôt que la fuite et la soumission dans la honte car il est moins douloureux pour l’homme viril d’être défait dans la bataille que de refuser le combat face à l’ennemi.

On ne peut pas vivre pleinement cette vie si on n’est pas prêt à embrasser l’idée de mourir pour notre liberté car ceux qui sont attachés dur comme fer à cette vie et qui ont peur de la mort sont prêt à subir les pires compromissions pour rester vivant quitte à vivre humilié.

Dans un affrontement, ce n’est pas la victoire ou la défaite qui compte, c’est le fait de rester fidèle à ses principes. Car la liberté existe dans n’importe quelle situation, il suffit juste d’être prêt à en payer le prix.

Et dans tous les cas, le prix à payer pour vivre libre et digne en vaudra la peine. Car la vie est tellement sacrée que nous devons la vivre pleinement et pas à moitié peu importe les conséquences. Nous savons que tous les hommes meurent un jour mais très peu vivent pleinement.

Dans notre époque moderne où l’homme aime se complaire dans le confort et le moindre effort, l’objectif est de vivre le plus longtemps possible mais pas forcément de vivre le plus « pleinement possible ».

Au Moyen-Âge, époque mythique où l’esprit chevaleresque et la virilité étaient poussés à leur paroxysme, les hommes pouvaient vivre jusqu’à 40 ans ou 50 ans en ayant vécu dix fois plus de choses que les hommes d’aujourd’hui qui atteignent les 90 ans.

C’est d’ailleurs à cette époque où les Amazigh, portés par leur  nouvelle religion, avait traversé les mers et les déserts les plus hostiles pour s’établir sur des millions de kilomètres carrées et vaincre de nombreux peuples hostiles.

Gardons en tête que nous ne sommes pas des super héros et il y a toujours plus fort physiquement que nous néanmoins nos principes et nos valeurs doivent être plus forts que tout. Entre un risque et une certitude, choisissez de prendre ce risque qui vous permettra de vous dépasser et donc de vous améliorer.

Osez vivre comme un homme viril votre vie.

L’exemple épique du résistant Libyen Omar al Mokhtar qui durant l’invasion italienne avait pris la tête de la résistance face au colonialisme est riche d’enseignement. Ses troupes ont été vaincues après plusieurs années de lutte. Il fut capturé avec ses lieutenants.

Les italiens, admiratifs du courage de leur adversaire Berbère lui proposèrent l’amnistie totale à une condition : qu’il reconnaisse la prise de son pays par l’Italie et s’il refuse il sera pendu en place publique.

Omar al Mokhtar choisit la mort par pendaison en disant à ses adversaires cette célèbre phrase :

« comment pourrai-je accepter de vivre sans liberté ? Je serai pendu libre cela est meilleur pour moi ».

Ne vous soumettez pas à l’ordre établi, qui veut retirer à l’homme sa virilité, son côté aventurier, conquérant et dominateur. N’ayez pas honte de vouloir être plus fort que les autres, plus libre que les autres, meilleur que les autres…

Si vous adoptez cette mentalité, vous devrez faire face à de l’hostilité : ne reculez pas devant elle, cherchez-la, confrontez-la.

L’homme de caractère ne craint pas l’affrontement lorsque celui-ci est inévitable. Soyez donc un homme de caractère !

Répondre:

Your email address will not be published.

Site Footer