Lorsque la monnaie de référence dans le monde était celle des Maghrébins

Au moyen-âge, la majorité du Maghreb (exceptée une petite partie) fut unifiée pour la première fois de son Histoire par l’Empire musulman des Almoravides (al-Mourabitoune). Ces derniers, Berbères Sanhadja du sud du Maroc, ont réussi à unir toutes les tribus Berbères autour des valeurs musulmanes, mettant fin aux injustices des tyrans de l’époque et des guerres fratricides entre Maghrébins.

L’empire des Almoravides s’étendait du fleuve Sénégal au Sud à l’Espagne au Nord. Ils avaient pu vaincre l’Empereur païens du Ghana (actuel Afrique de l’Ouest) et contrôler les mines d’Or de son pays. Le Sahara était également sous leur contrôle ce qui leur permettait de maitriser toutes les routes du commerce de l’Or.

L’émir de l’Empire, le dénommé Youssef ibn Tachfine, issu du clan Berbère des Lamtuna, il créa une nouvelle capitale, Marrakech, une administration moderne, une armée puissante et des ministères compétents chargés de mettre en place des politiques publiques répondant aux besoins de la population.

Parmi les administrations mises en place, une banque centrale (Dar as-Sikka) chargée de produire la monnaie de l’Empire, appelée le « Mourabit » (référence aux Almoravides dont le nom en arabe se dit al-Mourabitoune). Cette monnaie en Or pur du Ghana, connu comme le plus pur du monde va faire la réputation du « Mourabit ».

En effet, cette monnaie va devenir le standard international de monnaie, comme le dollar l’est aujourd’hui. Pour exemple, en Europe et notamment en Italie, la valeur monétaire se mesure en « Mourabit » ; pareil dans la prospère province d’Egypte. De plus, dans tous les marchés du bassin méditerranéen en Afrique du nord et en Europe, les commerçants insistaient pour être payés en « Mourabit », monnaie de l’Empire Maghrébin fondé par nos ancêtres.

Les pièces d’Or de monnaie étaient frappées de la Chahada (attestation de la foi musulmane et premier pilier de l’Islam) ainsi que du nom du Sultan du Maghreb, Youssef Ibn Tachfine.

Ce dernier mis en place un ministère de la monnaie qui avait pour but de garantir la bonne fabrication des pièces de monnaie, avec la bonne quantité d’Or. Chaque fabrication étaient strictement contrôlées.

Durant cette période de l’histoire, les Maghrébins ont pu créer un Etat prospère économiquement grâce à la fin des impôts et taxes contraire au Coran et la Sunna qui freinaient l’entreprenariat des habitants. Le droit de chaque citoyen était scrupuleusement respecté et la place de l’Islam centrale. Tous les ingrédients nécessaires pour réussir à bâtir un Etat fort et juste.

 

Répondre:

Your email address will not be published.

Site Footer